Comment les partis politiques et organisations syndicales motivent leurs troupes avec le SMS ?

politique NKMLes médias et technologies de communication ont évolué au fil des années, et les partis politiques et organisations syndicales surfent de plus en plus sur l’ère du citoyen connecté pour rester au plus près de ces évolutions technologiques et sociétales. Que ce soit pour distribuer des tracts sur les trottoirs, coller des affiches ou envoyer des courriers, une campagne électorale se gagne avant tout en se connectant aux individus. Des approches plus modernes, comme la radio, la télévision, ou, plus récemment, les réseaux sociaux, ont rendu les campagnes plus compétitives. Avec l’adoption des technologies mobiles, le téléphone s’établit petit à petit comme un des canaux les plus efficaces pour créer un effet de levier chez les électeurs, avec un taux d’ouverture de 98%. En tant que parti politique ou organisation syndicale, comment utiliser le SMS pour motiver vos troupes et réussir votre campagne ?

  1. Planifiez votre campagne longtemps en avance :

Impliquer votre audience cible suffisamment tôt est une démarche cruciale pour réussir votre campagne. Le SMS est un excellent moyen d’engager une implication consistante avec vos électeurs, à un niveau peu exigeant pour eux. Ces derniers auront beaucoup plus tendance à être responsifs si vous avez pris le temps de communiquer avec eux dès les étapes préliminaires de votre campagne électorale, et non pas juste quand la pression monte et que vous avez besoin de leur vote.

  1. Identifiez clairement votre électorat :

En segmentant votre base de données en fonctions de critères démographiques, géographiques, sociaux…, vous serez à même de mieux déceler les préoccupations de votre électorat. Cette étape est essentielle pour cibler vos communications. Le logiciel NationBuilder, bien connu pour avoir été utilisé comme outil de mobilisation militante lors de la campagne présidentielle de Barack Obama de 2008, permet, entre autres, de collecter toutes les informations recueillies par les militants sur le terrain auprès des électeurs, pour ensuite cibler les envois de SMS en fonction de leurs préoccupations.

Lors des élections municipales de 2014 à Marseille, Patrick Mennucci ne s’y est d’ailleurs pas trompé, en compilant grâce à NationBuilder les données de 12 000 votants sur 24 000, ce qui lui a procuré le coup de pouce nécessaire à sa victoire de 300 voix sur Samia Ghali.

Nathalie Kosciusko-Morizet, à Paris, a quant à elle utilisé certains logiciels pour booster sa campagne. Une de ses propositions était que 95% des parisiens puissent avoir un espace vert à moins de 250 m de chez eux. En croisant sa base de données de 32 000 électeurs avec la cartographie de la ville de Paris, son équipe a pu établir qu’elles étaient les personnes directement concernées par cette mesure, et envoyer des SMS ciblés.

  1. Recrutez efficacement :

Envoyez vos équipes de campagne vers la rue, pour créer le dialogue et la proximité, et gagner de nouveaux inscrits à votre campagne d’envoi de SMS. Le contact direct avec vos futurs électeurs potentiels est le meilleur moyen pour connaître leurs besoins, savoir si ils sont inscrits ou non à votre campagne SMS, et créer une connexion intime. Les informations recueillies vous aideront à créer une stratégie de campagne efficace, et vous permettront de recruter de nouveaux inscrits sur votre base de données.

  1. Définissez votre stratégie de campagne :

Tous les partis politiques et organisations syndicales réussissant leur campagne électorale ont mis en place une réflexion, en amont, sur le contenu à envoyer aux électeurs. Quel événement nécessitera un rappel quelques heures auparavant ? Quand inciter les militants à réagir lors de l’interview d’un adversaire à la radio ? Ce type de moment peut s’avérer pivot dans une campagne, et savoir envoyer le bon message, au bon moment, aux bonnes personnes, est crucial. Lors des élections internes, les syndicats utilisent largement le SMS pour appeler au vote.

Le Syndicat National des Infirmiers, en mal de mobilisation lors des élections internes de 2014, a utilisé le SMS pour relancer la mobilisation de ses adhérents.

Quelques exemples de SMS de rappel et de mobilisation :

  • « Bonjour, n’oublie pas de voter et de faire voter pour XXXX aujourd’hui. Faire la différence, c’est voter XXXX. Nous comptons sur ta voix. » ;
  • « XXX : selon le dernier pointage tu n’as pas encore voté. Ce vote est capital pour ton syndicat, chaque voix compte! Vote et fais voter XXXX avant le 4 décembre. »

Il est également possible d’envoyer des SMS personnalisés en insérant automatiquement le nom ou le prénom du destinataire, ou des données variables.

  1. Trouvez le bon mot clé pour votre campagne :

Le mot-clé de votre campagne doit être percutant, représentatif de votre campagne. Un mot clé idéal est pertinent, facile à mémoriser, et surtout en 1 seul mot. L’utilisation du nom de votre organisation ou de votre représentant semble être le choix de mot clé le plus approprié. Il permet une reconnaissance immédiate et facile de votre organisation, et favorise un sentiment d’appartenance et de familiarité chez l’électorat.

  1. Ecoutez les inscrits à votre campagne SMS :

Le SMS, grâce à son taux de lecture exceptionnel, et à son interactivité, est un élément extrêmement favorisant pour connaître votre électorat. Ecouter les inscrits à votre campagne SMS est un atout. Qu’est-ce-que vos militants ont à vous dire ? Soyez attentifs, car ils répondent probablement à votre campagne en vous donnant un nombre important d’informations à forte valeur ajoutée : les problématiques importantes pour eux, des informations de terrain… La gestion des réponses est cruciale et permettra à votre équipe d’être à l’écoute de ce qui se passe de l’autre côté de la conversation, dans le monde réel !

Pour la campagne de François Hollande aux présidentielles, le logiciel 50 + 1 a permis de faire face au besoin exprimé par les militants, à savoir un outil pour guider les bénévoles lors de leurs sessions de terrain.

  1. Diffusez votre mot clé largement :

Faites de la pub pour votre mot clé de campagne ! Les candidats ayant le plus de succès sur le front du mobile sont ceux qui placent leur mot clé à peu près partout : fond d’écran twitter, page Facebook, site web, affiches, courriers etc. En incluant votre stratégie mobile dans tous les aspects de votre campagne électorale, votre taux de réponse sera sans précédent.

Vous êtes à la tête d’une organisation syndicale ou d’un parti politique, et vous voulez que votre campagne électorale soit une réussite ? Ces conseils vous aideront à bien démarrer. Vous êtes à la recherche d’un fournisseur d’envoi de SMS pour que votre campagne se fasse à des prix raisonnables ? Contactez Octopush pour en savoir plus sur nos services dédiés.

Les commentaires sont fermés.