Campagne marketing : service sms pour promouvoir votre activité marketing vers vos clients

De telles campagnes résident comme le nom l’indique dans une méthode de marketing, visant à promouvoir son activité, en favorisant la vente d’un bien. Elle utilise divers volets, dont la publicité, le marketing direct et les opérations promotionnelles. Si parfois elle ne désigne qu’une opération stricto sensu, elle doit toutefois être mise en œuvre sur plusieurs axes. Face à la concurrence, il est vital pour les sociétés de se faire connaître et démarquer par le biais d’une méthode marketing efficace. Avant de voir quels sont les moyens, atouts et enjeux d’une telle campagne, il faut considérer les origines et éléments d’une méthode de marketing.




Une stratégie qui met les produits, services et la clientèle au cœur de la réflexion

Pour chaque entrepreneur, vendre un nouveau concept, doit être précédé de la création d’une opération. Une fois réalisée, elle est mise en œuvre de façon successive et par différents moyens.

Les différents outils

Elle se déploie sur différents axes afin de promouvoir un même concept afin d’atteindre des objectifs  bien précis.

Objectifs et définition

Nommée la mercatique en France, elle vise à étudier la concurrence entre entreprise, plus particulièrement la compétitivité d’une firme par rapport à une autre. Également à fidéliser le client sur le long terme, de préférence de façon interactive. Chaque firme, qu’elle soit PME, grande, personnelle ou multinationale, doit mettre en oeuvre un plan pour atteindre ces objectifs : se différencier de la concurrence, afin d’augmenter ses parts de marché, et fidéliser ses clients (mesurés en parts de portefeuille). Il se divise en plusieurs axes : la mercatique stratégique qui vise à déterminer sur quel marché la firme se situera, et opérationnel qui permet d’optimiser la vente. Dans le cadre d’une consommation de masse et de l’existence d’une niche, la société pourra se diriger vers un marketing de la demande, c’est-à-dire visera à répondre à la demande. Mais le plus souvent, les marchés étant saturés, la mercatique vise la vente de concepts bien définis vers une cible précise. Dans le cas d’un marché ultra-concurrentiel, il est en effet impératif de se démarquer des concurrents en apportant une solution optimisée. Ce dernier doit d’ailleurs prendre en compte de nombreuses contraintes, dont la relation client, la fidélisation, la satisfaction client et l’innovation.

Les différents réseaux d’une campagne marketing

Pour bien cerner le marché, la gestion mercatique doit prendre en compte différents pans. Il s’agit d’abord de bien définir le bien, i.e. le bien ou service vendu par un professionnel, ses caractéristiques, etc. Plus l’offre définie dans votre campagne est précise et plus elle a de chances d’aboutir, surtout sur un marché concurrentiel. Il faut ensuite connaître le marché et comparer les concurrents. Il faut pour cela effectuer une étude de marché, permettant de déceler s’il existe une niche sur ce marché, et/ou les parts détenus par les concurrents, leurs articles et techniques. De là, il sera nécessaire de réajuster le service, de le segmenter, ou de redéfinir la cible. Puis viendra la stratégie, comprenant les moyens de vente ou canaux de distribution, l’innovation. Il s’agit ici du mix-marketing qui va s’intéresser au produit, à la publicité, au prix, ainsi qu’à la place. Il modèlera d’abord vos offres, en les adaptant aux comportements et attentes des consommateurs. Ensuite, la communication devra être pertinente afin de susciter l’envie d’acquérir les biens ou d’utiliser les services. Le prix devra également être adapté ou du moins être justifié au regard des tarifs existants sur le marché. Enfin, la distribution devra s’effectuer selon les résultats des études précédentes, afin de toucher efficacement la cible. La gestion mercatique prend donc en compte ces différents impératifs. Pour être mise en œuvre, elle dispose elle-même d’outils toujours plus performants, en utilisant différents leviers. Elle est en effet au cœur de nombreux enjeux.

La gestion d’une campagne marketing

L’utilisation d’une campagne marketing stratégique

La réflexion mercatique prend en compte les éléments susmentionnés et les adapte aux moyens de la société. Pour être exécutée et réalisée, de nombreux leviers et moyens existent. Tout d’abord pour effectuer un ciblage pertinent, de votre base de données il est désormais possible de se référer aux 5 C : la compagnie, les clients, les concurrents, les collaborateurs, le contexte. La compagnie ou société comprend son image, ses objectifs et valeur, sa gamme. Les clients, définis par l’étude de marché, désignent le marché, l’identité de la clientèle globale, le comportement de consommation. Les concurrents sont examinés selons diverses informations : leurs parts de marché, leur image et message, leur poids. Les collaborateurs sont essentiellement ceux présents sur les canaux de distribution. Enfin, le contexte désigne les éléments externes influant sur la consommation. Comme, la culture, l’éducation…

Les données d’une campagne marketing stratégique réussie

Pour apporter une réponse satisfaisante à tous ces éléments et toucher la plus grande cible, les entreprises recourent à de nouvelles technologies, leur permettant de doper leur image de marque via leur campagne. Actuellement, les campagnes multicanal sont les plus efficaces. Il s’agit ici d’utiliser différents medias de façon complémentaire, en adaptant chaque canal de distribution au bien et à la cible. Cette réflexion permet une synergie globale, en utilisant les plans mass-media, hors-media et la force de vente. Elle permet également une interaction avec la clientèle et de ce fait améliore directement la relation clientèle. Ainsi, les NTIC, page Google, blog, le web et Internet font la part belle à une communication marketing ou produit diversifiée, segmentée et omniprésente. Elle doit par ailleurs fédérer la clientèle en ligne et l’intégrer au processus de décision. Cette technique est bénéfique car elle fidélise la clientèle, tout en constituant un retour d’informations. Les moyens existants peuvent être automatisés grâce à de nouvelles applications et automatisés. Par exemple le mailing, l’email, la prospection commerciale, la publication des propos sur les réseaux sociaux, le phoning, les SMS, MMS…